Vous êtes ici » Accueil » Le transport en autocar » Atouts du car » Environnement » IRU : les autocars et les autobus dans le livre blanc de l’UE

Le transport en autocar

IRU : les autocars et les autobus dans le livre blanc de l’UE

17 mars 2010

L’objectif de doubler les transports en autobus et autocar doit être intégré au Livre blanc de l’UE.
Voir le communiqué de presse de l’IRU.

Les bonnes pratiques politiques et commerciales pour doubler la fréquentation des autobus et des autocars et parvenir à une mobilité durable pour tous d’ici les 10 prochaines années doivent être intégrées aux futures politiques de transport de l’UE.
Bruxelles – A la veille du débat au sein de la Commission Transports et Tourisme du Parlement européen (TRAN) sur l’avenir des transports dans l’UE, l’Union Internationale des Transports Routiers (IRU) et Busworld ont transmis aux décisionnaires de l’UE une liste complète de bonnes pratiques politiques et sectorielles qui permettraient de doubler l’utilisation des autobus et autocars dans l’Union européenne au cours des 10 prochaines années, comme le préconise la campagne Smart Move.

L’amélioration des infrastructures pour promouvoir la co-modalité, l’information et les nouvelles technologies, l’accessibilité, la qualité du service, la sécurité, les systèmes de billetterie, le marketing et la sensibilisation figurent parmi les types de solutions proposées.

Graham Smith, Vice-président de l’IRU et PDG de Heyfordian Travel (Royaume-Uni), a indiqué : « Doubler l’utilisation des transports en autobus et autocar doit devenir un objectif politique communautaire à inclure dans le futur Livre blanc sur la politique des transports de l’UE. En effet, les autobus et autocars, avec les taxis, sont le seul mode de transport qui puisse pleinement répondre aux attentes des citoyens et décideurs politiques de l’UE car ils sont une alternative viable aux voitures de par leur grande flexibilité et accessibilité à chaque foyer. »

Utilisés efficacement, les autobus et autocars constituent une réponse optimale à un ensemble de problématiques actuelles et futures liées à la mobilité, dont la protection de l’environnement, les embouteillages, la connectivité et l’intégration sociale.
Dans la seule UE, doubler l’utilisation des autobus et autocars devrait permettre de :

  • réduire les émissions de CO2 d’au moins 50 millions de tonnes par an,
  • d’éviter plus de 3 000 accidents mortels sur les routes et dans les rues chaque année,
  • de limiter considérablement la congestion dans les villes sans surtaxe pour les contribuables grâce à une baisse attendue de 10 à 15% du trafic automobile et
  • de créer 4 millions de nouveaux emplois.

Lire ci-dessous le communiqué de presse de l’IRU

Les atouts de l'autocar en 1 clic !

Top