Vous êtes ici » Accueil » Les métiers » Bilan social du TRV » Bilan social annuel du transport routier de voyageurs – Édition (...)

Les métiers
14 février 2020

Bilan social annuel du transport routier de voyageurs – Édition 2020

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire publie en février 2020 le Bilan social annuel du transport routier de voyageurs.

Situation économique

Le transport par autobus, autocar et tramway représente 6,2% du transport intérieur de voyageurs (en voyageurs-kilomètres), et le transport en véhicule personnel est toujours largement dominant (80,6%).
La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques du 6 août 2015 a libéralisé le transport régulier interurbain de voyageurs en autocar. En 2018 : 8,9 millions de passagers ont ainsi voyagé dans ces autocars.

Emploi

Fin 2018, 104 700 salariés travaillent dans le secteur du transport routier de voyageurs (TRV), soit une hausse de 2,1% en un an et de 4,6% depuis 2015.
Au 31 décembre 2016, 85% des salariés du TRV sont des ouvriers qualifiés, essentiellement des conducteurs.
1/4 des salariés sont des femmes et 48% d’entre elles exercent à temps partiel.
La population des salariés continue de vieillir, près d’1/3 des conducteurs(trices) a plus de 55 ans.
La part de non-salariés dans l’emploi total du TRV demeure faible (2,8%).

Marché du travail

Sur les 3 dernières années, l’offre d’emploi de conducteur TRV a augmenté de 15% par an en moyenne, consécutivement à la libéralisation des services de transports par autocars instituée par la loi du 6 août 2015.
Le nombre de demandeurs d’emploi en fin d’année (catégories A, B et C) de conducteur TRV augmente de 1,7% en 2018 et s’établit à 24 600 demandes.
Les tensions persistent sur le recrutement de conducteurs d’autocars.

Formation

En 2018, 9 493 personnes ont suivi les formations initiales obligatoires de conducteur routier de véhicules de transport en commun poids lourds, soit une diminution de 8,4% par rapport à 2017. Ce niveau est le plus faible depuis 10 ans.

Accidentalité

En 2018, le nombre d’accidents de la route impliquant au moins un véhicule de transport en commun diminue nettement (- 10,3% en un an) et atteint son minimum des 15 dernières années.

Espace adhérent

  • 2 août 2020 Les différents dispositifs d’activité partielle
  • 30 juillet 2020 France Mobilités : feuille de route pour une relance dans les mobilités innovantes et les mobilités du quotidien
  • 28 juillet 2020 Mesures sanitaires : modification des règles applicables aux transports scolaires
Recherche multicritères Répertoire des adhérents

Les atouts de l'autocar en 1 clic !

Top