Vous êtes ici » Accueil » La Fédération » Réseau territorial » La vie des régions » AUVERGNE - RHONE-ALPES » AUVERGNE - RHONE-ALPES : retour sur la Commission Formation FNTV Auvergne - (...)

La Fédération

AUVERGNE - RHONE-ALPES : retour sur la Commission Formation FNTV Auvergne - Rhône-Alpes du mercredi 5 avril 2017

6 avril 2017

La FNTV Auvergne Rhône-Alpes a réuni sa Commission Formation le 5 avril dernier avec l’AFTRAL.

L’ordre du jour était le suivant :

1/ Introduction par le Président Antoine CATALDO

Antoine CATALDO remercie les membres présents ce jour et note la participation, en plus des entreprises adhérentes représentées, de Caroline ANQUETIL, responsable du pôle social formation et dialogue social à la FNTV, de Pierre PRAICHEUX, Directeur du GEIQ CERA et du GENI PLURI, d’Aurélien RIGARD (GENI PLURI) et de Sandy BONNOMET et MATHIEU CLAVEL (PALACO).

2/ Retour sur « maintenance Academy » (sessions de formation de mécaniciens) et échanges sur les besoins des entreprises en transport interurbain pour dupliquer le dispositif

Un partenariat a été mis en place avec l’ANFA, l’AFTRAL, l’OPCA transports et Renault Trucks pour répondre de manière innovante à la pénurie de mécaniciens sur les véhicules industriels. Une réunion de présentation de ce dossier aux entreprises de TRV avait déjà eu lieu le 8 février dernier suite à deux expérimentations (une avec KEOLIS Lyon et l’autre avec des entreprises de TRV dans l’Ain).

Une formation via un TP étant trop longue, un Certificat de Qualifications Professionnelles a été mis en place selon les modalités indiquées sur le tableau suivant :

Cette formation se divise en 6 blocs de compétences (téléchargez ci-dessous la présentation PPT pour plus de détails) :

  • 1 : Maintenance des organes d’équipements et accessoires des véhicules utilitaires et industriels
  • 2 : Réalisation de l’entretien périodique des véhicules utilitaires et industriels
  • 3 : Intervention sur circuits électriques des véhicules utilitaires et industriels
  • 4 : Contrôle et remplacement des composants du système d’injection et de dépollution des véhicules utilitaires et industriels
  • 5 : Maintenance des systèmes mécaniques des véhicules utilitaires et industriels
  • 6 : Diagnostic des systèmes mécaniques des véhicules utilitaires et industriels

Des périodes de préprofessionnalisation sont proposées afin de créer une dynamique de groupe, d’effectuer une remise à niveau de certains candidats et de créer un sas permettant de repérer avant l’entrée en formation les candidatures inadaptées.

Suite à la réunion du 8 février 2017, 15 personnes de plusieurs entreprises vont être intégrées à ce dispositif sur le Département du Rhône.

La prise en charge par l’OPCA du financement de cette formation qui est actuellement à 7,5 € / h pose question car la formation revêt un coût bien supérieur (20 € / h a minima). Une demande de dérogation a été effectuée pour l’intégration de ce financement et doit être examinée au mois d’avril.

Il est souhaité que le module IVECO de 315 heures soit remplacé par un module plus global incluant l’ensemble des constructeurs présents dans les entreprises (la prise de contact pour ce faire pouvant s’effectuer via les entreprises autocaristes).

En fonction des retours liés au financement notamment, la FNTV AURA sera associée à cette démarche et proposera de développer ce type d’actions à l’ensemble de ses adhérents et de ses territoires.

Contact :

  • Information : Noël THIEFINE : rhone-alpes@fntv.fr / 04 72 78 81 81
  • Formation : Élisabeth LANSIGU : elisabeth.lansigu@aftral.com / 04.72.81.00.01
  • Financement : Karine COULON : K.COULON@opca-ts.com / 04 72 19 15 45

3/ Liste des métiers du TRV : identification des nouveaux métiers et besoins des entreprises

Antoine CATALDO fait état de l’évolution des métiers du TRV lors des dernières années et décennies du fait de l’accroissement des exigences administratives. Il précise que ces métiers ou compétences ont besoin d’être identifiés et qu’il conviendrait que soit réalisé un état des lieux de ces nouveaux métiers ou de ces nouvelles compétences dans le but de pouvoir leur donner une reconnaissance, de les classifier, d’y faire correspondre des référentiels de formation et de faciliter leur recrutement.

Caroline ANQUETIL rapporte que l’OPTL pourrait être le lieu adéquat pour la mise en place d’une enquête nationale sur les métiers. La question sera posée aux instances nationales de l’OPTL et un retour sera fait à la FNTV Rhône-Alpes afin d’y associer éventuellement les bonnes volontés concernées par ce sujet localement. En cas d’impossibilité de l’OPTL, d’autres pistes devront être explorées.

4/ GENI PLURI (groupement employeur pluri-activité) : présentation du dispositif et besoins des entreprises

Pierre PRECHEUX fait une présentation du GEIQ CERA (Groupement d’employeurs spécialisé sur le TRV) et duGENI PLURI, Groupement d’employeurs pour la pluriactivité) qui comptent à eux deux, 150 salariés exclusivement recrutés en CDI (téléchargez ci-dessous les documents de présentation).

Le GENI PLURI permet de répondre de manière innovante à cette forme atypique d’emploi qu’est le temps partiel, majoritairement proposé à l’entrée dans les entreprises de transport de voyageurs par autocars. Ce groupement d’employeurs est adossé à la Cci Nord-Isère et a de nombreux liens avec d’autres secteurs et entités publiques, ce qui permet de composer des temps complets avec d’autres métiers (restauration, agents de sécurité, services à la personne, digital, technico-commerciaux, vente de biens immobiliers (partenariat FNAIM), agents d’entretien, logistique, manutention, espaces verts…).

Les personnes recrutées pour un double emploi ou pour du temps partagé, le sont dans le cadre d’un CDI qui est géré en amont par le groupement d’employeurs. Ce service permet aux entreprises d’externaliser les fonctions RH du pré-recrutement à la gestion des salariés en poste. Une facturation mensuelle est mise en place entre l’entreprise et le GENI-PLURI selon les conditions tarifaires suivantes :

Contact :

5/ ADEC Voyageurs

Un Accord pour le Développement de l’Emploi et des Compétences a été signé nationalement entre l’OPCA transport, l’État et les branches professionnelles.

Dans la continuité du point précédent il est fait état de l’élaboration d’outils d’aides à la mise en place de la pluriactivité via des fiches ou des outils pratiques.

Si la majorité des entreprises présentes ne sont pas concernées par les financements des actions ADEC (réservés aux entreprises non filiales de groupe et de moins de 250 salariés) une présentation de l’ingénierie de formation est cependant effectuée afin de porter les actions à leur connaissance.

5 thématiques ont été traitées et sont proposées via des programmes de perfectionnement réalisés sous forme de modules de 1 à 6 jours :

  • Développement durable
  • Prévention des risques
  • Négociation commerciale
  • Management
  • Exploitation

Informations, contenu des actions :

6/ Questions diverses

« Sourcing digital »

Aurélien RIGARD (GEIQ CERA) rappelle le contexte de pénurie de conducteurs et les difficultés de recrutement des entreprises de TRV en général et du GEIQ CERA qui travaillent sur les métiers de conduite de ce secteur. Au regard de la faiblesse des retours via le Pôle Emploi, de nombreuses actions sont menées via la présence sur des forums ou à des informations collectives.

D’autres leviers ont dû être trouvés – numériques notamment - et si le site internet « leboncoin.fr » a constitué une première modalité de réponse efficace, l’évolution de son modèle économique (devenu payant) interroge sur la pérennité de son usage.

Pour aller chercher de nouveaux publics, le GEIQ s’est interrogé avec la société PALACO sur la déclinaison et la mise en œuvre des techniques du marketing digital pour la valorisation des métiers et la recherche de nouveaux publics (« sourcing digital »).

Ces techniques de marketing RH géolocalisées, permettent de faire connaître les métiers à des publics cibles déterminés selon des critères, d’âge, de genre, de diplôme, géographiques (périmètre autour de dépôt d’entreprise), avec des coûts de fiches contact très compétitifs car inférieurs à 1 euros.

Cette démarche n’existant pas en entreprise et suscitant l’intérêt des DRH présents, la FNTV AURA va prendre contact avec les Pouvoirs Publics en charge de l’emploi (CR AURA, Pôle Emploi) afin d’étudier les modalités de mise en place d’une action innovante et plus globale sur ce sujet.

Les représentants de l’AFTRAL soulignent que cette entité a intégré le numérique dans ses process de recrutement et que cette technique est devenue un préalable en amont de toute opération dans un contexte d’obligation croissante de réactivité.

« Kit Addictions »

De nombreuses entreprises s’interrogeant sur les modalités de réponse aux addictions de leur salariés ont souhaité avoir un retour d’une entreprise présente qui a mis en place cette démarche proposée par l’AFT.

Les retours étant extrêmement positifs et permettant de communiquer en interne sur ces sujets intimes et sensibles, il est conseillé de contacter Pierre-Luc JACQUOT qui est en charge de la déclinaison de ce dispositif en Auvergne-Rhône-Alpes.

Présentation par vidéo (opération similaire menée en Franche Comté) :
http://www.aft-dev.com/article/campagne-de-sensibilisation-hygiene-de-vie-et-prevention-des-addictions-dans-le-transport-et

Contact :
Pierre-Luc JACQUOT, Pierre-Luc.Jacquot@aft-dev.com / 04 78 72 07 29

Recherche multicritères

# Espace adhérent

  • 21 avril 2017 Détachement de salariés en Allemagne et en Autriche
  • 19 avril 2017 Recherche de reclassement / inaptitude au travail
  • 17 avril 2017 Belgique : GAND : Nouveau plan de circulation depuis le 03/04/2017
  • 17 avril 2017 Suisse : Tarifs 2017 du Tunnel du Grand St-Bernard

Les atouts de l'autocar en 1 clic !

Top