Vous êtes ici » Accueil » Communication » Communiqués de presse » Transition énergétique : quelles filières pour les autocars ?

Communication

Transition énergétique : quelles filières pour les autocars ?

19 octobre 2017

Transition énergétique : quelles filières pour les autocars ?

Communiqué de presse

La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV), en partenariat avec l’ADEME et Régions de France, a présenté hier lors de son 25ème congrès un état des lieux complet des filières énergétiques existantes et à venir pour les autocars afin d’offrir aux entreprises et aux autorités organisatrices de transport les réflexions nécessaires pour réussir une transition énergétique réaliste.

Visionnez le film d’animation pédagogique « Quelles filières énergétiques pour les autocars ? » ci-dessous

Le respect de l’environnement est une priorité pour les entreprises de transport routier de voyageurs depuis de nombreuses années. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 impose qu’à compter de 2020, la moitié des renouvellements du parc des services conventionnés interurbains devra se faire au moyen de véhicules à faibles émissions. Après 2025, tous les véhicules achetés pour l’exécution de ces services seront concernés.

Partant de ce constat, le guide « Quelles filières énergétiques pour les autocars ? » est un recueil pratique qui détaille les atouts et les inconvénients techniques, environnementaux et économiques de chaque solution technologique existante ou à venir avec deux objectifs :

  • Partager un état des lieux des filières énergétiques et des véhicules disponibles en fonction du type d’activité,
  • Offrir un outil de dialogue et d’analyse aux autorités organisatrices de transport et aux entreprises.

A l’heure actuelle, aucune filière énergétique n’est substituable au diesel pour effectuer la totalité des activités du transport routier de voyageurs (transports scolaires, lignes régulières régionales, services librement organisés, tourisme). Il n’existe pas, à ce jour, de filière industrielle mature pour des autocars roulant au gaz naturel comprimé (GNC), à l’éthanol, hybrides ou électriques et pas de réalité pour des autocars ou roulant au gaz naturel liquéfié (GNL) ou à l’hydrogène.

Le « mix-énergétique » doit être un principe incontournable de la transition énergétique pour les autocars. Même à terme, aucune filière énergétique ne pourra être exclusive des autres. Toutes les filières alternatives au diesel ont leur pertinence compte tenu de la variété des activités du transport routier de voyageurs.

La condition de la réussite de la transition énergétique réside dans le respect d’un calendrier réaliste, acceptable par tous et concerté entre les entreprises de transport, les pouvoirs publics, les réseaux d’avitaillement et les constructeurs.

Téléchargez ci-dessous :

  • Le document intégral « Quelles filières énergétiques pour les autocars ? » en cliquant sur l’image ci-dessous.
  • La synthèse du document « Quelles filières énergétiques pour les autocars ? »

Les atouts de l'autocar en 1 clic !

Top