Vous êtes ici » Accueil » Communication » Communiqués de presse » Elections municipales à Paris : la suppression de l’autocar n’est pas la (...)

Communication
12 février 2020

Elections municipales à Paris : la suppression de l’autocar n’est pas la solution miracle pour éradiquer la pollution !

A l’approche des élections municipales à Paris, et dans le prolongement de la publication du rapport de Terra Nova « Pour un tourisme à impact positif » commandé par la Ville de Paris, la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) rappelle aux candidats l’importance de l’autocar, acteur incontournable du tourisme durable et son rôle crucial pour l’économie touristique.

L’autocar est un mode de transport en commun répondant aux exigences d’une mobilité responsable et durable. Il doit être encouragé afin de lutter contre la congestion, les émissions polluantes et l’autosolisme : un autocar évite à lui seul la circulation d’environ trente voitures.

Chaque année, plus de 20 millions de voyageurs viennent à Paris en autocar, générant des retombées économiques chiffrées à plus d’un milliard d’euros. Le tourisme de groupe par autocar est un maillon essentiel de la chaîne des prestations touristiques. Il apporte chaque jour des milliers de clients aux autres acteurs du tourisme : hôtels, restaurants, commerces, grands magasins, sites touristiques, établissements culturels, organisateurs d’événements…

Face à la surenchère des différents candidats aux prochaines échéances électorales concernant l’interdiction des autocars dans Paris, la FNTV a réalisé une note de propositions qui les met en garde sur les conséquences d’une suppression de l’autocar dans Paris :

  • L’avènement d’un tourisme à deux vitesses, faisant de Paris une destination touristique uniquement accessible aux personnes à fort capital économique,
    Des ruptures de charge perturbant l’organisation des visites et réduisant l’attractivité des différents points touristiques de la capitale,
  • Une congestion routière accrue du fait de la nécessité de tripler le nombre de navettes nécessaires à l’acheminement des touristes et par ailleurs inadaptées à leurs besoins,
  • Le report des passagers des flux touristiques ou périscolaires sur les lignes de transport en commun dont la plupart sont déjà saturées,
  • Un accroissement de l’insécurité des touristes (vols à la tire…),
  • Le déréférencement de la ville de Paris dans les circuits touristiques et une baisse importante du chiffre d’affaires des entreprises et artisans parisiens.

Il est illusoire de considérer que la suppression des autocars à Paris est la solution miracle pour éradiquer la pollution !

Depuis de nombreuses années, la FNTV s’est évertuée à placer la dimension écologique au cœur de sa démarche afin de créer les conditions d’un développement économique et touristique de la capitale parisienne dans le respect de l’environnement.

Le rayonnement de Paris doit être porté par tous les acteurs de l’économie touristique. C’est pourquoi la FNTV a adressé des propositions concrètes et pragmatiques à tous les candidats aux élections municipales à Paris :

Proposition 1 : mettre en place une politique de stationnement concertée, incitative et vertueuse
Proposition 2 : Travailler à des solutions innovantes pour une gestion efficace des flux touristiques dans Paris
Proposition 3 : Développer les bornes de recharge électrique et les stations GNV
Proposition 4 : Travailler avec les constructeurs pour accélérer l’offre industrielle en motorisations alternatives
Proposition 5 : Contribuer à la régulation de la concurrence étrangère dans Paris et en Ile-de-France

Espace adhérent

  • 12 août 2020 L’Ademe lance un nouvel appel à projet Transport et Mobilité Durable
  • 2 août 2020 Les différents dispositifs d’activité partielle
  • 30 juillet 2020 France Mobilités : feuille de route pour une relance dans les mobilités innovantes et les mobilités du quotidien
Recherche multicritères Répertoire des adhérents

Les atouts de l'autocar en 1 clic !

Top